Orientations

Les principales orientations pour 2015

Le conseil municipal de la Ville d’Amqui, avec la participation des principaux chefs de service, s’est impliqué de façon très pertinente afin de pouvoir présenter le présent budget. Nous avons ainsi passé six (6) rencontres spécifiques d’environ trois (3) heures chacune, à examiner tous les paramètres budgétaires internes et externes, à questionner nos façons de faire, à comparer divers éléments avec d’autres municipalités, de même qu’à déterminer nos priorités d’investissements et ce, dans l’objectif d’offrir à chaque Amquien(ne) des services municipaux de qualité, à moindre coût.

Après nous être fait imposer par le gouvernement du Québec des compressions de 103 000 $ auxquelles s’était déjà ajouté la somme de 245 400 $ en 2014 et ce, sans consultation alors que nous étions en pleine préparation budgétaire, le défi auquel nous avions à faire face était de taille. En cette période où l’austérité s’exprime de toutes sortes de manières pour l’ensemble de notre population, nous avons choisi de vous présenter un budget équilibré, sans augmentation de taxes. En effet, il nous était possible d’y arriver considérant les revenus générés par notre investissement collectif dans le parc éolien du Lac-Alfred et ce, pour le plus grand bénéfice des Amquien(ne)s.

Le pelletage de plusieurs dépenses de responsabilité gouvernementale dans la cour des municipalités du Québec doit toutefois cesser! Nous n’avons plus de marge de manœuvre raisonnable ici, à Amqui. Ce qui, bien entendu, n’est pas le cas pour des villes prospères telles que Rimouski, Rivière-du-Loup, Saint-Eustache, etc. Notre municipalité a choisi d’exprimer son plein appui à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) en vue des négociations à venir entre le gouvernement et les municipalités québécoises pour la conclusion d’une nouvelle entente fiscale et financière pluriannuelle qui devrait prendre effet à partir de 2016. La Ville d’Amqui appelle du même souffle le ministre responsable du MAMOT, M. Pierre Moreau, à respecter le mandat que lui a confié le premier ministre Couillard en mai dernier, soit de transformer les relations fiscales et financières Québec / municipalités et de reconnaître ces dernières comme des gouvernements de proximité à part entière!

 

Les immobilisations prévues en 2015

 

Dans un objectif d’amélioration constante de nos infrastructures municipales, nous nous devons d’évaluer chacun des projets requis à leur plus juste valeur et d’établir un ordre de priorité pour chacun de ceux-ci. Nous nous devons de toujours avoir des projets sur la table afin de pouvoir saisir les opportunités de financement offertes dans le cadre de nouveaux programmes d’aides gouvernementales. En effet, c’est avec l’arrivée de tels programmes que nous pouvons nous permettre, en toute logique, de réaliser les divers projets priorisés par le conseil municipal, et ceci, afin que chacun d’entre eux ait le minimum d’impact possible sur le compte de taxes et la dette assumée par l’ensemble de nos concitoyens. Voilà pourquoi nous devons toujours avoir une longueur d’avance avec nos projets afin de pouvoir nous positionner très rapidement dans le peloton de tête des demandeurs qui feront appel à l’aide de ces généreux programmes. Si la chance devait nous sourire, nous pourrions alors passer à l’action et ainsi concrétiser ces projets au moindre coût possibles nous permettant d’améliorer la qualité de vie et le niveau d’attractivité de notre ville.

Les principaux travaux et projets d’investissements que nous envisageons de réaliser en 2015  avec le présent budget sont les suivants:

  • Début d’une solide première phase de réalisation de travaux au Camping d’Amqui inc. qui, rappelons-le, a vu le jour au milieu des années 70. Ces travaux consistent à la construction d’un tout nouveau puits d’alimentation en eau potable, des travaux de réfection du réseau électrique devenu vétuste dans certaines parties du terrain ainsi que la desserte en eau et électricité de l’aile F du terrain. Une somme d’environ 370 000 $ sera affectée à ce projet comme phase I. À ce moment-ci, nous ne pouvons confirmer si ces travaux seront effectués avant ou après la saison qui prend fin au début septembre 2015, mais il y a fort à parier qu’il en soit ainsi, soit après la saison estivale. Ces travaux seront financés à 100 % par l’utilisation de 20 % de la subvention du programme TECQ (taxe sur l’essence Canada-Québec).
  • Une quatrième phase de travaux d’asphaltage d’une partie du rang Saint-Jean-Baptiste sera réalisée ainsi que le pavage de différentes rues pour un total de 210 000 $.
  • Le conseil envisage également l’acquisition d’un troisième chargeur sur roues, lequel sera muni d’équipements à neige ainsi que d’une souffleuse amovible au coût total estimé de 340 000 $, ce qui apportera davantage de souplesse et de flexibilité à notre service de déneigement.
  • Le projet d’Agora, qui mijote depuis 2005 suite à la réalisation du parc Pierre-et-Maurice-Gagné, fait encore l’objet d’intenses discussions au sien du conseil municipal, mais est toujours bien vivant sur la table de travail. En effet, la réalisation de ce projet en 2015 ne fait pas l’unanimité au sein des membres du conseil municipal. Toutefois, les discussions qui ont présentement cours nous portent à croire que la réalisation d’un tel projet de qualité à coût moindre (maximum 200 000 $ d’investissement par règlement d’emprunt) pourrait recevoir l’assentiment d’une majorité parmi les élus municipaux. De plus, on notera qu’un comité de financement vient de voir le jour et que leur apport à la réalisation de ce projet pourra soulager les contribuables d’Amqui.
  • Enfin, divers autres projets de plus petite nature seront réalisés à même les recettes et le fonds de roulement tels que la conversion des lumières de l’aréna au DEL, les travaux de réfection de la route Fournier débutés en 2014, la poursuivre également des travaux de préparation de nouveaux terrains industriels dans le secteur de la rue Proulx, le raccordement aux réseaux d’aqueduc et d’égouts de la nouvelle concession automobile Ford prévue en 2015, les améliorations locatives à l’hôtel de ville et à la salle 122 du centre récréatif, l’achat d’équipements de mise en forme pour les aînées (équipement de parcours santé) qui seront implantés au parc Pierre-et-Maurice-Gagné et au parc de l’hôtel de ville ainsi que les travaux correctifs aux étangs d’épuration dont le remplacement de deux (2) soufflantes.

Nous faisons, croyez-moi, tout ce qu’il nous est humainement et logiquement possible de faire et ce, avec les moyens et marges de manœuvre très limités dont nous disposons pour accroître la vitalité et l’attractivité socioéconomique de notre ville. C’est pourquoi, outre les dossiers courants, votre conseil municipal consacrera aussi, en cours d’année, une bonne partie de ses énergies à travailler sur plusieurs autres dossiers et projets, notamment: 

  • La mise aux normes de nos équipements d’assainissement des eaux telle que requise par le MDDEFP et selon nos besoins actuels et prévisibles;
  • La poursuite et le développement du concept de Village-relais et l’amélioration de notre positionnement dans le cadre du programme des Fleurons du Québec (4 de 5) afin d’obtenir un jour notre cinquième fleuron, démarche pour laquelle nous aurons besoin de la plus grande collaboration de tous nos partenaires du milieu ainsi que de l’ensemble des Amquien(ne)s puisque chacun(e) peut faire sa part d’amélioration et d’embellissement;
  • Nous apporterons notre collaboration la plus attentionnée, facilitante et diligente à tous les promoteurs qui ont ou auront de nouveaux projets d’affaires pour Amqui;
  • La révision de notre politique de lotissement et de notre développement domiciliaire;
  • La négociation d’une nouvelle entente avec les autres municipalités de la MRC concernant le financement de la piscine municipale, puisque celle présentement en vigueur prendra fin au 31 décembre 2015.

Tous ces dossiers et projets, ainsi que de nombreux autres sont au centre de nos actuelles préoccupations quotidiennes. Il y a, comme vous êtes à même de le constater, plusieurs tâches sur la planche de travail de votre conseil municipal et son équipe de permanent(e)s.

En conclusion

Nous sommes heureux de vous présenter ce tout nouveau budget pour 2015 et ce, sans augmentation de taxe! Dans le présent contexte d’austérité, cela n’a pas été un exercice des plus faciles, mais nous y sommes arrivés! Soyez assurés que nous avons pris en considération et bien soupesé chacune des très nombreuses demandes qui nous ont été soumises par plusieurs d’entre vous au cours de l’année 2014 et même celles qui avaient été accumulées et mises en attente depuis plusieurs années, faute de moyens pour y répondre. Avec ce nouveau budget 2015, nous avons le net sentiment d’avoir fait nos devoirs, et ce, avec l’aide très professionnelle et grandement appréciée de chacun(e) de nos permanent(e)s.

 

Amquiennement vôtre

Gaëtan Ruest, ing.

Maire d’Amqui

© Tous droits réservés, Ville d'Amqui | Confidentialité et utilisation